Les plus beaux villages

Belles pierres et caractère

Les plus Beaux villages de France partagent la même ambition :

Faire connaître la qualité exceptionnelle de leurs patrimoines et vous inciter à découvrir leurs histoires, leurs cultures, et leurs habitants. En Vallée de la Dordogne pas moins de 5 villages sont reconnus par ce prestigieux label.

Autoire : Niché au coeur d’un cirque, près d’une magnifique cascade de 30 mètres, ses nombreux manoirs et gentilhommières lui ont donné le surnom de « Petit Versailles ». C’est entre Figeac et Gramat, qu’Autoire a installé ses pigeonniers carrés, ses tuiles brunes, ainsi que ses manoirs et gentilhommières. Sur ces terres arides, seul l’Autoire, torrent qui donna son nom au village, apporte la fraîcheur de ses cascades.

Carennac : Avec son prieuré clunisien du XIe siècle et ses maisons Renaissance dominant les berges de la Dordogne, Carennac conserve aussi de nombreux aspects du Moyen-âge. Elle dispose d’un remarquable tympan du XIIe siècle. Deux paysages bien distincts de la commune : Le Causse du Gramat, vaste table de pierre et les bords de la Dordogne, riches alluvions propice aux sports nautiques. Le village s’étage sur les dernières pentes qui dominent le cours de la Dordogne dans un véritable nid de verdure qui contraste avec l’aridité du Causse qui le domine. Situé légèrement à l'écart des grands axes touristiques, le village possède donc de nombreuses richesses propres à offrir un séjour reposant et intéressant à l'amateur d'histoire et d'art.

Collonges-la-Rouge : Bâti en grès rouge, le village regorge de maisons aux toits de lauze et d’ardoise. Gentilhommières, châteaux, manoirs, tours… La beauté et la couleur de ses bâtisses forment un superbe contraste avec la nature verdoyante qui l’entoure. Le Rubis de la Vallée de la Dordogne semble flamboyer dans l’écrin vert des collines qui l’entourent. On prend plaisir à se balader dans ses ruelles méandreuses, à la rencontre des artistes, artisans...

Curemonte : Village perché, Curemonte joue à l’équilibriste bien campé sur sa ligne de crête. La cité médiévale possède rien de moins que trois châteaux flanqués de tours rondes ou carrés et des trésors architecturaux comme ses trois églises dont Saint-Hilaire la Combe, une des plus anciennes de la région. A l’extrémité sud de la Corrèze, non loin du Lot, Curemonte s’étire sur une ligne de crête en surplomb des vallées de la Sourdoire et du Maumont. Outre les tours rondes ou carrés de ses trois châteaux et de son église romane du XIIème, le village a conservé quelques maisons nobles et une halle datant du début du XIXème siècle abritant un fût de croix du XVIème siècle.

Loubressac : Construit sur une proue rocheuse dominant la Vallée de la Dordogne, face au château de Castelnau-Bretenoux, Loubressac bénéficie d’un panorama exceptionnel et de magnifiques bâtisses du Moyen-âge. Loubressac offre au visiteur le charme de ses maisons médiévales aux pierres ocre et aux pointes de toits relevées. L’église Saint-Jean-Baptiste et le château, manoir des XV et XVIIIème siècles, valent bien la petite montée pour y accéder... De ce balcon du Haut-Quercy se développe du nord au sud l'un des plus harmonieux paysages de la vallée de la Dordogne : les châteaux de Turenne, Castelnau, Saint-Laurent, Montal, la ville de Saint-Céré et les premiers contreforts du Massif central. En plus de cela, Loubressac dispose également de richesses intrinsèques.

La nature variée et préservée de la Vallée de la Dordogne est ponctuée de magnifiques villages. Si proches et si différents, façonnés par les hommes au fil des siècles, ils offrent douceur de vivre et surprises architecturales. Tous, sans exception, valent le détour !